Hacker, tome 2 : Fatales Attractions

14 juillet 2017

Auteur : Meredith Wild
Genre : Erotisme – Contemporain
Edition : Michel Lafon
Pages : 333 pages
Parution : 17 septembre 2015

Résumé :
Blake et Erica ne peuvent résister à l’attirance sulfureuse qui les unit. Et même si la jeune femme est profondément agacée par la tendance obsessionnelle de son amant à tout contrôler, elle doit avouer que, parfois, ça a du bon…
Mais le passé de Blake revient le hanter, et s’immisce entre Erica et lui. Son succès fait des envieux et un mystérieux hacker se venge sur le tout nouveau site d’Erica…




Mon avis :
/Ceci est un avis d’un tome 2, il risque d’avoir des spoilers sur les tomes précédents\

J’ai acheté ce livre, lors d’une vente privée Michel Lafon. J’avais plutôt bien aimé le premier tome même si je m’attendais à avoir un peu plus d’informations sur le hacking, au vu du titre de la série. Malheureusement, ce n’est pas dans ce tome que j’ai eu les données auxquelles je m’attendais. Néanmoins c’est une romance sympa.

On retrouve Blake et Erica, quelques semaines après la fin du premier tome. Ils sont en couple et la société d’Erica se développe. Mais elle va devoir faire face à des problèmes de personnels dans sa start-up, ainsi que dans sa vie personnelle. L’histoire est intéressante, mais je trouve que les rebondissements sont un peu attendus, si on est un bon lecteur. Les péripéties ne sont pas vraiment originales et j’ai rapidement deviné comment cela allait se finir. Dans ma chronique du premier tome, je disais que le synopsis me faisait penser à 50 nuances de Grey… La comparaison s’arrête au début du premier tome. Hacker prend un autre tournant comparé à la trilogie de E. L. James. Il me manque toujours des références au hacking, c’est très peu intégré dans le récit alors que la fin du tome 1 laisse penser que l’auteur allait partir dans cette direction. Au lieu de ça, on se retrouve plonger, avec Erica, dans la vie politique d’un des personnages. La relation entre Blake et Erica va connaitre des hauts et des bas dans ce tome, mais rien de dramatique et d’inattendu. Finalement, ce tome ne m’aura pas surprise dans ses rebondissements, ni au travers de ses personnages.

En parlant des personnages, il n’y a pas d’évolution massive pour Erica, elle continue son parcours entre son entreprise, sa relation avec Blake et la découverte de son père biologique. On découvre une nouvelle facette de Blake dans ses pratiques sexuelles. Il fait comprendre à Erica qu’il aime être dominant et qu’il aimerait qu’Erica soit soumise. Sinon Blake reste le même, super-protectif avec Erica. De nouveaux personnages font leur apparition dans ce roman. Il y a Risa qui va devenir la nouvelle chargée de communication pour Clozpin, la start-up d’Erica. Dès le début, elle a l’air parfaite pour le job, et veut se donner à 100%. Mais j’ai tout de suite senti qu’il y avait quelque chose de louche avec elle. Et il s’est avéré que j’avais raison. Deux informaticiens vont rejoindre Sid pour gérer le site. Si Chris et Sid ne sont pas très présent, il n’en va pas de même pour James. Erica ne va pas le laisser indifférent. Et il va profiter des problèmes de couple d’Erica pour s’immiscer dans sa vie. Le triangle amoureux s’amorce mais il en reste à ses prémices dans ce tome. EN espérant qu’il n’ira pas plus loin dans la suite. On découvre aussi le père biologique d’Erica, un politicien qui est en pleine campagne pour le poste de sénateur de l’état. On se rend vite compte que c’est un manipulateur sociopathe (il n’est même pas vraiment crédible dans le rôle, mais avec ses actions on a pas vraiment de doute, c’est un peu gros d’ailleurs…).

Pour conclure, c’est une suite à l’image du premier tome. Elle ne casse pas trois pattes à un canard mais elle se lit bien et rapidement. Je reproche quand même le manque d’imagination dans les rebondissements. Je lirais la suite, un jour.  

✴✴✴✴

Hacker : (Saga terminée)
- Tome 2 : Fatales attractions
- Tome 3 : Vertiges charnels
- Tome 4 : Liens défendus
- Tome 5 : Ultime tentation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire