S.

30 juin 2017

Auteur : J.J. Abrams & Doug Dorst
Genre : Aventure
Edition : Edition Michel Lafon
Pages : 473 pages
Parution : 04 février 2014

Résumé :
Straka est le nom de l’écrivain le plus énigmatique du XXe siècle. Auteur de dix ouvrages sombres et scandaleux, il aurait trouvé la mort en 1946, sans que nul n’ait jamais découvert son identité. D’aucuns pensent qu’il est lié au déclenchement de la Première Guerre mondiale, d’autres, qu’il est le nom derrière lequel se cache une sinistre société secrète ; quelques originaux disent même qu’il s’agit de l’esprit d’une nonne martyre s’exprimant par l’intermédiaire d’une fillette de 9 ans ! Éric, doctorant en lettres fasciné par cet auteur, tente de percer son mystère. Pourtant, seul, il piétine. Ce n’est qu’en retrouvant la copie égarée du dernier ouvrage de Straka, Le Bateau de Thésée, annoté par Jennifer, une autre étudiante, qu’il avance dans son enquête. La jeune fille a un esprit plus audacieux que le sien, et ses théories farfelues pourraient bien être plus proches de la vérité que les siennes. Travaillant de concert, les deux étudiants sont désormais tout près de découvrir l’identité de Straka. Un secret qui a pourtant défié le monde pendant près d’un siècle. Et certains sont prêts à tout pour le préserver… jusqu’à faire couler le sang. LA VERITE N’A PAS DE PRIX

Mon avis :
J’ai acheté ce livre lors d’une vente privée Michel Lafon en décembre. La première chose qui m’a attiré c’est le nom de J.J. Abrams. J’aime beaucoup ce qu’il fait au cinéma, j’étais curieuse de découvrir ce qu’il avait créé pour ce livre. La deuxième chose c’est l’objet livre. J’aime quand mes livres sont jolis, même si ce n’est pas le critère le plus important pour moi, c’est un bonus sympa. La, le livre est magnifique et sera du plus bel effet dans la bibliothèque.

Ce livre a un synopsis ultra compliqué à expliquer, car il y a une histoire dans l’histoire. Je m’explique, On a le roman de Straka, Le Bateau de Thésée, un auteur anonyme tchèque. Deux étudiants vont chercher à savoir qui est réellement Straka, ainsi que retracer son passé. On va suivre leurs péripéties avec des notes dans le roman. Autant vous dire qu’il y a une grande partie du roman fictif de Straka auquel je n’ai rien compris (surtout le début). Il est assez contemplatif puis au bout des trois-quarts du roman environ, l’action débute réellement et le roman deviens plus facile à lire. Néanmoins, ce qu’il m’a tenu en haleine, c’est les aventures des deux étudiants qui annote le livre. Bien qu’il soit compliqué de s’y retrouvé car il y a juste des couleurs d’annotations différentes pour différencier la chronologie des notes. Au début, j’étais un peu perdue mais on comprend très vite ce qu’il s’est passé en premier, puis les actions successives. C’est une lecture que j’ai trouvé difficile et longue (on a deux romans en un !) mais passionnante. J’ai carrément été embarquée par les personnages, les liens qu’ils vont créer autour d’un auteur et d’un livre, autour d’une passion commune. La mise en page est géniale, les notes font réelles, parfois elle passe dans le texte, on a l’impression que le livre a réellement été annoté.

Dans le roman fictif de Straka, on rencontre un homme qui a perdu la mémoire et qui va tout faire pour retrouver qui il est.  Il va rencontrer d’autre personnages, tous plus bizarres les uns que les autres. Straka est lui aussi un personnage du roman, car on va découvrir sa vie, et sa possible identité avec Eric et Jennifer, les étudiants qui cherchent la vérité. On va apprendre que d’autres personnes gravitent autour de cet auteur comme le traducteur de ses romans. Durant tout le roman, on va connaitre des personnages qui pourraient Straka et on va découvrir leur passé et leurs secrets. Puis il a Eric et Jennifer, les deux étudiants qui vont mener une enquête afin de découvrir qui est Straka. Eric est un thésard qui a passé 10 ans à étudier cet auteur mystérieux. Alors qu’il peine à finir sa thèse, Jennifer va retrouver son exemplaire du Bateau de Thésée et va lui donner son avis en annotant le livre à son tour. S’en suit un dialogue entre les deux personnages dans le livre, qui vont apprendre à se connaitre. On peut voir un parallèle entre les étudiants et Straka et VXC, le traducteur de ces romans. J’ai beaucoup aimé l’évolution d’Éric et de Jennifer. Ils vont tous remettre en question lors de cette quête, leur futur, leurs décisions, leurs relations sociales… J’adorerai pouvoir converser avec quelqu’un au travers d’un livre, même si annoter un livre est un sacrilège pour moi (sauf les livre de cours peut-être).


Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce livre, qui est complexe à appréhender dans un premier temps. Mais après un certain temps je me suis retrouvée happée dans les aventures des personnages. C’est un bon thriller, très original. Il donne une expérience de lecture qu’on ne retrouve pas souvent, et pour cela je le conseille fortement.

✴✴✴✴

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire