Morsure

27 juin 2017

Auteur : Nick Louth
Genre : Thriller
Edition : Michel Lafon
Pages : 396 pages
Parution : 04 juin 2015

Résumé :
« Les maladies qui tuent dix millions de pauvres par an ne m’intéressent pas, déclara le directeur de la compagnie. Trouve-moi un truc qui tue dix mille riches par an et on en reparle. »

Erica Stroud-Jones, jeune et brillante spécialiste des maladies tropicales, doit présenter les résultats de ses travaux lors d’une conférence aux Pays-Bas ; une découverte qui pourrait révolutionner la lutte contre la malaria et sauver des millions de vies. Mais à la veille de son intervention, elle disparaît, son ordinateur portable avec elle. Alors qu’un virus inconnu se répand soudain parmi les participants au congrès, Max, le compagnon d’Erica, se lance dans une course contre la montre. Il sait que s’il ne la retrouve pas, le monde devra faire face à une terrifiante pandémie…

Mon avis :
J’ai acheté ce livre sur une vente privée Michel Lafon en décembre. Les maladies tropicales m’intéressent car elles paraissent lointaines pour nous, citoyens occidentaux. Et pourtant, elles tuent des millions de personnes qui ne peuvent pas acheter de quoi se protéger et encore moins de quoi les aider à guérir. Le paludisme fait partie de ses maladies. Je voulais savoir comment l’auteur allait traiter le sujet. En plus, c’est un thriller, donc tout pour me plaire.

Dans ce roman, l’intrigue est assez basique. Une jeune femme qui disparaît alors qu’elle allait présenter un article qui aurait pu lui faire gagner le prix Nobel. Son fiancé qui va enquêter au risque de mettre sa vie en danger. Des policiers corrompus, une organisation secrète, une course poursuite haletante, bref, tous les éléments d’un thriller efficace. Le récit alterne le point de vue d’Erica lorsqu’elle était en Afrique dans les années 90, et l’époque actuelle où des chercheurs et des médecins doivent trouvés une solution pour contrer un fléau mortel. Si les intrigues sont bien menées, j’ai déploré que la fin aille si vite. En effet, en quelques pages, la solution nous est donnée mais avec peu d’explications. Les liens entre les intrigues me sont venus le lendemain de ma lecture, en y réfléchissant au calme.

Le passé des personnages n’est pas très développé, et ça m’a manqué pour m’accrocher à ceux-ci. On a juste l’histoire d’Erica dans le passé qui explique ce qui se passe dans le présent. Mais pour Max, Lisbeth et les autres personnages ont les suit dans le présent, mais on ne connait quasiment rien de leur vie (sauf Lisbeth peut-être, bien que ça aurait pu être plus détaillé). Il y a beaucoup de personnages secondaires qui ont tous une utilité mais on se perd facilement dans les aptitudes scientifiques de certains personnages.

Pour conclure, c’est un thriller efficace qui nous donne envie de savoir le dénouement de tout ça. Mais j’ai trouvé que certains points n’étaient pas assez développés. Je suis contente de l’avoir lu pour la thématique mais ce n’est pas une lecture qui me resta dans la tête longtemps. 

✴✴✴

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire