Mansfield Park

31 mai 2017

Auteur : Jane Austen
Genre : Classique
Edition : 10/18
Pages : 646 pages
Parution : 19 Juillet 2012

Résumé :
Fanny Price est issue d'une famille pauvre qu'elle quitte à l'âge de dix ans pour vivre avec son oncle et sa tante, Sir Thomas et Lady Bertram, à Mansfield Park. Sir Thomas désire en effet aider Mrs. Price, la mère de Fanny et la sœur de Lady Bertram, en prenant en charge l'éducation de Fanny.

Celle-ci est donc élevée avec ses cousins, légèrement plus âgés qu'elle, Tom, Edmund, Maria et Julia, mais il lui est presque constamment rappelé qu'elle leur est inférieure. Seul Edmund fait preuve de gentillesse à son égard ; Maria et Julia la méprisent, Tom ne lui prête pas attention. Fanny maintient une correspondance régulière avec son frère William, officier de la Royal Navy. Elle acquiert en grandissant, notamment au contact d'Edmond, un sens moral qui lui sert de guide pour toute chose. La gratitude et l'affection qu'elle éprouve à l'égard de son cousin se transforment au fil des ans en un amour qu'elle garde secret.

Les jours passent calmement à Mansfield Park, jusqu'au jour où Lord Bertram part aux Caraïbes et que de nouveaux jeunes gens font leur arrivée dans les environs : Mr. et Miss Crawford, frère et sœur de la femme du nouveau pasteur. Leur arrivée bouleverse la vie austère de Mansfield Park, sous les yeux de Fanny...

Mon avis :
Après avoir lu Emma, il y a quelques jours, j’ai attaqué Mansfield Park. Je partais sans a priori, et sans attente particulière, si ce n’est que je savais que j’allais apprécier ce moment de lecture. Encore une fois, la lecture d’un Jane Austen se sera soldée par un coup de cœur.

Dans ce roman, on suit la vie des habitants de Mansfield Park pendant une période donnée. Les maitres des lieux, Sir et Lady Bertram vont accueillir leur nièce Fanny chez eux, afin de pouvoir l’éduquer et lui permettre de rencontrer des jeunes personnes de son âge, de rentrer dans le monde. Petit à petit, les personnages et surtout Fanny, vont rencontrer d’autres personnes qui vont bouleverser leur quotidien. J’ai adoré l’intrigue. Il n’y a pas beaucoup d’action, c’est un roman assez contemplatif vis-à-vis de Fanny et de ses sentiments et émotions par rapport aux événements. J’ai un petit regret, qui est que je m’attendais à la fin, je l’ai vu venir dès les premières pages. Ça avait déjà été le cas dans Emma, mais j’étais moins sûre de moi, quant au fait que Jane Austen allait réellement finir son roman de la façon que j’avais imaginé. De plus, j’étais complètement conquise par cette fin. Dans Mansfield Park, j’aurais préféré une fin différente, qui m’aurait surprise. Là, ça fait un peu solution de facilité, mais néanmoins, c’est la fin la plus logique et la plus réaliste que l’auteure pouvait écrire. Donc, finalement ça me contente quand même.

Au niveau des personnages, Fanny est le personnage principal de ce roman. Une fois n’est pas coutume (en tout cas, dans les romans de Jane Austen que j’ai lu), Fanny est une jeune fille calme, extrêmement timide et de faible constitution. On va la suivre depuis son arrivée à Mansfield Park jusqu’à son départ lorsqu’elle sera mariée. Elle vient d’une famille pauvre de la côte sud de l’Angleterre. A 10 ans, elle arrive chez son oncle et sa tante. Elle va devoir s’adapter à sa nouvelle vie. J’ai beaucoup aimé Fanny, mais je préfère les personnages forts de Jane Austen. J’aurais préféré qu’elle partage plus ses émotions et ses ressentis avec les autres personnages. Edmond, le cadet de ses cousins, va très vite devenir son confident et son protecteur à Mansfield Park. J’ai trouvé ce personnage un peu trop lisse, ses défauts ne sont pas mis en avant. On a l’impression qu’il est parfait. Il est certes trop gentil et voit le bien partout, ce qu’il va le conduire à être pasteur. Les autres cousins de Fanny sont plus effacés, ils vont servir à montrer que Fanny est inférieure à eux et à la société où ils évoluent. Mais le retour de bâtons va être terrible pour les trois. Et ça, j’ai adoré. Ils vont subir des épreuves en corrélation avec ce qu’ils ont fait subir aux autres, un genre de mauvais karma ! Ces personnages vont rencontrer plusieurs jeunes personnes, et notamment Miss et M Crawford qui vont secouer les habitudes et les sentiments des habitants de Mansfield Park. J’ai aimé ces personnages, qui ne sont pas tout blanc. Ils ont un éventail de personnalités, tantôt agréable et serviable, tantôt opportuniste et joueur.

Pour conclure, j’ai eu un coup de cœur pour ce roman. Contrairement à Emma, c’est moins les personnages que la fresque de la vie dans une famille anglaise du 19ème siècle qui m"a vraiment plu. J’ai hâte de lire Northanger Abbey et Persuasion de l’auteur. 

🎔🎔🎔🎔🎔

C'est lundi que lisez-vous ? #22

29 mai 2017

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane. Le principe est de vous montrez ce que j'ai lu durant la semaine précédente, ce que je suis en train de lire actuellement et ce que je prévoit de lire.

 1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
 - J'ai fini Harry Potter and the Half-Blood Prince de J. K. RowlingC'est toujours un plaisir de lire les Harry Potter, même si le 6ème livre est celui que je préfère le moins. 

- J'ai fini 13 à table 2016. Comme il était chez mes parents, j'ai profité de rentrer pour le lire rapidement. J'ai beaucoup aimé le thème (frère et sœur). J'ai adoré certaines nouvelles, et beaucoup moins aimé d'autres.

- J'ai fini Outlander, tome 4 : Les Tambours de l'automne de Diana Gabaldon. Encore un tome de plus de 1 000 pages lu ! J'ai beaucoup aimé ce tome, mais moins que les trois premiers. J'ai adoré retrouver Claire et Jamie.

- J'ai fini 13 à table 2017. Comme celui de l'année précédente, j'ai aimé certaines nouvelles et j'aime retrouvé certains auteurs que j'adore ainsi que de découvrir des auteurs que je ne connais pas. Le thème de l'anniversaire m'a moins plu que les précédents.

2. Ce que je lis en ce moment ?
 - Je relis Harry Potter and the Deathly Hallows de J. K. Rowling, dans le cadre du challenge : je lis en VO. J'en suis au dernier tome... La fin d'un cycle.

 - Je lis Maybe Someday de Colleen Hoover. Je découvre enfin un roman de Colleen Hoover. J'aime bien l'histoire, elle est intéressante. J'attends de le lire en entier pour me faire un avis plus complet.

3. Que vais-je lire ensuite ?
Cette semaine je prévois de lire Charley Davidson, tome 2 : Deuxième tome sur la tombe, de Darynda Jones, Que ta volonté soit faite, de Maxime Chattam.

Bonne semaine de lecture à vous !

Charley Davidson, tome 1 : Première tombe sur la droite

24 mai 2017

Auteur : Darynda Jones
Genre : Bit-lit
Edition : Milady
Pages : 415 pages
Parution : 13 Juillet 2012

Résumé :
Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…


Mon avis :
J’ai beaucoup entendu parlé de la saga Charley Davidson sur la blogosphère. Cette héroïne bad-ass avec un humour désopilant et une tendance prononcée aux sarcasmes en tout genre. Je me devais de tester le premier tome. Test réussi haut la main, et qui se solde par un coup de cœur !

On suit Charley Davidson qui est une détective privée mais aussi LA faucheuse, c’est-à-dire qu’elle fait passer les morts dans l’Au-delà. La jeune femme va se retrouver mener à une enquête où elle va devoir trouver (et le prouver) qui est le meurtrier. Dans le même temps, elle va enquêter pour trouver l’identité de l’homme qui vient hanter ses rêves. Ce tome est clairement introductif au monde de Charley Davidson, mais pour autant, je n’ai pas trouvé qu’on était englué dans des descriptions sans fin des particularités de l’univers mis en place. On découvre les dons de Charley en même temps que d’autres personnages. Ce qui est aussi très intéressant, c’est que l’on apprend des choses en même temps que l’héroïne qui a pourtant ses capacités depuis la naissance. J’ai beaucoup aimé l’enquête, qui ne casse pas trois pattes à un canard mais qui a quand même réussi à me surprendre. Un autre point qui m’a agréablement surprise, c’est l’absence de la religion dans ce tome. En sachant que l’auteure est américaine, que le personnage principal fait passer les morts vers l’Au-delà, je n’aurais pas été surprise d’avoir des parallèles, voire des références à la religion judéo-chrétienne. Et ben, il n’y en a qu’une que j’ai relevé, dans le dernier tiers du roman, et ça fait référence à la religion mais à aucune religion en particulier. Et ça c’est chouette.

Pour en venir aux personnages, qui sont le point central de la réussite de ce premier tome. On rencontre donc Charlotte Jean Davidson, la faucheuse, le portail par lequel les morts peuvent aller vers l’étape suivante. Charley est drôle, cynique, fonceuse, attentive, empathique… Si je commence à la décrire, demain je suis encore devant mon clavier. C’est une héroïne complète, avec ses qualités et ses défauts. Certes, je ne pense pas qu’on puisse rencontrer une personne comme Charley dans le monde réel. En même temps, pas sûre que les portails vivant vers l’Au-delà existent aussi ! En bref, j’ai adoré ce personnage. Reyes, hum hum, Reyes, on ne le voit pas beaucoup dans ce tome, mais alors le peu où on le découvre, m’a donné l’eau à la bouche. Qui est ce mystérieux personnage qui rend visite à Charley, dans ses rêves ? Et la surprise, la réponse (ou une partie de réponse) nous est donné à la fin du roman. J’attends qu’une chose, en savoir plus sur lui (et que l’auteure ne soit pas avare de description sur son physique…). Cookie est la meilleure amie de Charley, mais aussi sa secrétaire et sa voisine. Elle est au courant de ce qu’est Charley et elle va l’aider dans ses enquêtes. Ce personnage est très attachant, et très drôle. Les autres personnages (morts ou vivants) sont tous utiles à l’intrigue, et permet à Charley de montrer toutes ses facettes.

L’écriture de Darynda Jones est un plaisir à lire. Elle est fluide et addictive. Les descriptions sont bien menées et n’alourdissent pas le récit. J’ai adoré les citations en début de chapitre, elles sont à mourir de rire et tellement vrai !

Pour conclure, j’ai eu un coup de cœur pour ce tome, mais surtout pour Charley (et un peu aussi pour Reyes, faut pas se voiler la face). Les personnages et l’écriture m’ont totalement conquise ! J’ai le tome 2 dans ma PAL que je devrais lire quand une ou deux semaines.

❤❤❤❤❤

Charley Davidson : (Saga en cours)
- Tome 1 : Première tombe sur la droite
- Tome 2 : Deuxième tombe sur la gauche
- Tome 3 : Troisième tombe tout droit
- Tome 4 : Quatrième tombe au fond
- Tome 5 : Cinquième tombe au bout du tunnel
- Tome 6 : Au bord de la sixième tombe
- Tome 7 : Sept tombes et pas de corps
- Tome 8 : Huit tombes dans la nuit
- Tome 9 : Neuf tombes et des poussières
- Tome 10 : Dix tombes pour l’enfer
- Tome 11 : Onze tombes au clair de lune (parution le 25/08/17) 

Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, tome 3 : La Bibliothèque des Ames

19 mai 2017

Auteur : Ransom Riggs
Genre : Jeunesse - Fantastique
Edition : Bayard Jeunesse
Pages : 582 pages
Parution : 11 mai 2016

Résumé :
Dans le Londres d'aujourd'hui, Jacob Portman et Emma Bloom se lancent à la recherche de leurs amis enlevés par les Estres. Ils retrouvent leur trace grâce au flair aiguisé d'Addison, l'illustre chien particulier doué de parole. Bientôt, au bord de la Tamise, ils font la connaissance de Sharon, un géant bourru qui, moyennant une pièce d'or, propose de leur faire traverser le fleuve. Ils rejoignent ainsi l'Arpent du Diable, une boucle temporelle à la réputation effroyable où séjournent les particuliers les moins recommandables, où pirates et malfaiteurs commettent leurs forfaits en toute impunité.
Jacob et Emma ne se sont pas trompés : l'ennemi a bien établi son QG dans l'Arpent, derrière les murs d'une forteresse imprenable...

Mon avis :
/Ceci est un avis d’un tome 3, il risque d’avoir des spoilers sur le tome précédent\

Encore une trilogie de finie, youp youp ! Et quelle série, Miss Peregrine et les enfants particuliers m’aura fait voyagé dans l’espace géographique et dans le temps. Les personnages et l’univers vont me manquer !

On reprend l’intrigue directement après la fin du tome 2. Jacob et Emma vont devoir s’embrigader dans une aventure haletante pour sauver leur monde. Ils vont rencontrer des personnages haut en couleur. Je ne vais pas en dévoiler trop de l’intrigue car il serait dommage de spoiler une histoire aussi originale. J’ai adoré cette dernière aventure. Comme je disais dans la chronique du tome 2, les péripéties sont réalistes, on voit les difficultés qu’ont les adolescents à mener à bien leur mission. Les adultes présents dans l’intrigue sont là pour les aider et non pour faire de la figuration. J’ai adoré la fin du livre, une fois que le monde des particuliers est sauvé, Jacob doit encore résoudre son dilemme entre rester avec les particuliers ou retourner en Floride avec ses parents. L’auteur ne choisit la facilité pour Jacob, cela permet d’avoir une fin qui n’est pas niaise mais agréable quand même.
 
Jacob et Emma ont évolué dans ce tome, ils vont devoir sacrifier beaucoup de chose pour sauver Miss Peregrine et le monde des particuliers. J’aime beaucoup la différence entre les deux personnages. Emma est un roc, elle s’oblige à être forte et maîtresse d’elle-même pour avancer et trouver des solutions, malgré le fait qu’elle doute aussi. Alors que Jacob, lui exprime ses doutes et son manque de confiance en lui, il n’a pas confiance en sa particularité alors qu’elle est le principal élément dans le sauvetage des Ombrunes. D’ailleurs, j’ai adoré voir Jacob apprendre à maîtriser ses pouvoirs et à comprendre l’étendu de ceux-ci. On rencontre plusieurs personnages étranges dont Sharon, un passeur entre le Londres moderne et une boucle sordide. Petit détail qui m’a dérangé : ce personnage est clairement inspiré de Charon, le passeur des enfers dans la mythologie grecque, pourquoi ne pas avoir laissé la même orthographe ? Parce que Sharon, ça me fait plus penser à un prénom féminin irlandais, à la limite à un fleuve (toujours irlandais) aussi, qu’à un passeur morbide. Mise à part cela, j’ai beaucoup aimé ce personnage, qui est à la fois, méfiant, opportuniste, mais aussi terriblement humain. On rencontre aussi les deux frères de Miss Peregrine, aussi détestable l’un que l’autre. Surtout Caul qui fait le parfait méchant de l’histoire. On ne voit que très peu les ombrunes et les autres particuliers mais cela ne m’a pas dérangé dans ma lecture.

L’écriture est toujours aussi géniale, on est immergé dans l’intrigue et on ne peut plus s’arrêter de lire. Les descriptions sont immersives et on se croit vraiment dans les différents Londres présentés dans le roman.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce roman, qui clôture avec majestuosité la trilogie. Les personnages sont géniaux, les suivre est un réel plaisir. Je conseille cette trilogie à tous ceux qui aime les voyages et les aventures grandioses. Il faut encore que je regarde le film de Tim Burton afin de voir en image ce que j’ai imaginé du récit, mais j’ai un peu peur d’être déçue par rapport aux différences entre les deux.


✷✷✷✷

Miss Peregrine et les Enfants particuliers : (Saga Terminée)
-    Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, tome 3 : La Bibliothèque des Âmes
-    Contes des Particuliers

La Confrérie de la Dague Noire, tome 2 : L’amant Eternel

17 mai 2017

Auteur : J. R. Ward
Genre : Bit-lit
Edition : Milady
Pages : 559 pages
Parution : 10 Juin 2010

Résumé :
Parmi les membres de la Confrérie, Rhage est le vampire qui a le plus gros appétit. C’est aussi le meilleur combattant, le plus rapide à réagir et l’amant le plus avide. Tout cela parce qu’en lui se consume un sort terrible lancé par la Vierge Scribe.

Dominé par ce côté très sombre de lui-même, Rhage craint à chaque fois que son dragon intérieur est libéré de devenir un danger pour ceux qui l’entourent. Quand Mary Luce tombe dans le milieu des vampires de façon totalement involontaire, elle doit compter sur la protection de Rhage. Bientôt il sait que Mary éprouve la même attraction que lui et il a bien l’intention de la faire sienne...
Mon avis :
/Ceci est un avis d’un tome 2, il risque d’avoir des spoilers sur le tome précédent\

J’en enfin lu le deuxième tome de la Confrérie de la Dague Noire. J’avais un peu d’appréhension en commençant l’Amant Eternel, car si j’avais beaucoup aimé le premier tome, j’y avais trouvé quelques points négatifs ou qui m’avait dérangé au premier apport. Dans ce tome-ci, ces éléments sont soit moins présents, soit connaissant le style de l’auteur/traducteur je n’ai pas été surprise. Quoi qu’il en soit j’ai beaucoup aimé l’intrigue et les personnages.

Ce tome ci se passe quelque temps après le premier tome, Rhage, un combattant de la Confrérie qui subit une malédiction. En effet, dès qu’il ressent des émotions intenses (douleurs, rage…), il se transforme en une bête terrifiante et affamée, qui dévore ennemis ou amis sans distinction. Il va rencontrer une jeune femme, Mary avec elle aussi, un terrible secret. Les membres de la confrérie continuent à contrer les éradiqueurs, qui s’en prennent aux vampires civils et aussi aux humains. J’ai apprécié l’intrigue (hors romance, que j'ai beaucoup aimé aussi) de ce tome. Dans le premier tome, on avait une introduction au monde des vampires, et de la Confrérie de la Dague Noire. Dans ce tome-ci, on se concentre plus sur les éradiqueurs mais aussi sur les vampires civils qui peuplent la ville de Cardwell. On en apprend plus sur les éradiqueurs, leurs plans et leurs objectifs, même si certaines choses sont encore floues. Ce tome ci est plus construit sur un modèle d’enquête policière, ce qui change du tome 1. Du point de vue de la romance, je l’ai beaucoup aimé car les personnages prennent leur temps, pour se connaitre et s’avouer leur secret.

On rencontre Rhage, un membre de la Confrérie, atteint d’une malédiction, qui l’empêche de vivre normalement. J’avais hâte de découvrir ce personnage, qui m’intriguer beaucoup dans le tome précédent. Il est un combattant hors pair, qui cherche à en découdre à chaque instant. Rhage va rencontrer Mary, une humaine. Il va tout de suite se sentir attirer par la jeune femme, sans comprendre pourquoi. Mais Mary cache un terrible secret, elle est en rémission d’une leucémie. Elle peut rechuter à toute instant. Dès le début, j’ai beaucoup aimé Mary, je pense que comme je travaille dans le domaine médical, l’histoire de Mary m’intéresse beaucoup. Elle est forte, combative et elle ne se laisse pas abattre malgré les mauvaises nouvelles. On revoir brièvement Kholler er Beth, ça fait plaisir d’avoir des nouvelles des personnages principaux du tomes précédents. On rencontre aussi John qui est un jeune homme muet, ami de Mary. Il est un vampire, non transformé. Il va être recueilli par Tohr, le chef de la Confrérie, et sa femme Wellsie en attendant sa transformation.

L’écriture, dans le premier tome, m’avait laissé une impression en demi-teinte. Dans ce tome-ci, elle m’a moins dérangé. Ça reste un poil vulgaire mais ça passe crème dans le récit. Je n’ai pas trouvé de répétition. J’ai été happée par ma lecture dans ce livre, j’ai trouvé l’écriture addictive et lorsque je reposais le livre, je n’avais qu’une envie le reprendre.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce tome, plus que le premier tome. L’intrigue était plus intéressante, on en apprend plus sur le monde des vampires et des éradiqueurs. J’ai hâte de lire le tome 3 qui sera centré sur Zadiste, qui est le personnage qui m’intrigue le plus dans la Confrérie de la Dague Noire. 

✷✷✷✷

La Confrérie de la Dague Noire : (Saga en cours)
- Tome 2 : L’Amant éternel
- Tome 3 : L’Amant furieux
- Tome 4 : L’Amant révélé
- Tome 5 : L’Amant délivré
- Tome 6 : L’Amant consacré
- Tome 7 : L’Amant vengeur
- Tome 8 : L’Amant réincarné
- Tome 9 : L’Amant déchainé
- Tome 10 : L’Amant ressuscité
- Tome 11 : L’Amant désiré
- Tome 12 : L’Amant souverain
- Tome 13 : L’Amant des ombres
- Tome 14 : L’Amant sauvage

C'est lundi que lisez-vous ? #21

15 mai 2017

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane. Le principe est de vous montrez ce que j'ai lu durant la semaine précédente, ce que je suis en train de lire actuellement et ce que je prévoit de lire.

 1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
 - J'ai fini Charley Davidson, tome 1 : Première tome sur la droite de Darynda JonesJ'ai adoré ce premier tome. J'ai hâte de retrouver les personnages dans les tomes suivants.

- J'ai fini Mansfield Park de Jane Austen. Encore un Jane Austen que j'aurais adoré ! J'ai hâte de lire les autres œuvres de l'auteur afin de voir s'ils sont aussi géniales.

2. Ce que je lis en ce moment ?
 - Je relis Harry Potter and the Half-Blood Prince de J. K. Rowling, dans le cadre du challenge : je lis en VO. J'avance doucement dans ce tome 6. J'ai dépassé la moitié du roman.

 - Je lis L'héritage des Rois Passeurs de Manon Fargetton. J'aime beaucoup ce roman de fantasy pour le moment. Je suis contente de découvrir un prix Imaginales, à moins d'une semaine du salon.

3. Que vais-je lire ensuite ?
Cette semaine je prévois de lire Outlander, tome 4 : Les tambours de l'automne, de Diana Gabaldon.

Bonne semaine de lecture à vous !

Emma

12 mai 2017

Auteur : Jane Austen
Genre : Classique
Edition : 10/18
Pages : 575 pages
Parution : Aout 2016

Résumé :
Orpheline de mère, seule auprès d'un père en mauvaise santé, Emma Woodhouse, désormais la maîtresse de maison, s'est mise en tête de marier Harriet Smith, une jeune fille qu'elle a recueillie chez elle. Ce faisant, ne s'est-elle pas attribué un rôle qui n'est pas (ou pas encore) pour elle ? Son inexpérience des cœurs et des êtres, ses propres émotions amoureuses, qu'elle ne sait guère interpréter ou traduire, lui vaudront bien des déconvenues et des découvertes.



Mon avis :
Après avoir lu Raison et Sentiment et Orgueil et Préjugés de l’auteur, j’avais envie de découvrir ces autres œuvres, qui sont moins connus. J’ai jeté mon dévolu sur Emma, car c’était le plus volumineux. J’aime beaucoup la couverture des nouvelles éditions de 10/18, j’ai, d’ailleurs, tous les roman de Jane Austen avec ces couvertures !

On suit une jeune fille, Emma, qui vit dans une petite ville dans du Surrey. Elle passe son temps à s’occuper de son père et à essayer de marier ses amies. On retrouve la gentry anglaise, cette petite bourgeoisie qui se retrouve pour des bals ou des promenades. J’aime beaucoup découvrir la vie de cette population anglaise, où les codes sont très présents et très respectés. Ce que les femmes peuvent faire ou ne peuvent pas faire, ce qui choque la population…

Les personnages de l’auteure sont toujours très intéressants. Emma est une jeune fille de 21 ans, qui vit avec son père dans la demeure familial. Au début, je ne l’aimais pas trop car j’avais l’impression qu’elle se sentait supérieure aux autres personnages. Puis, petit à petit, je me suis souvenue que c’est le style d’Austen de stéréotyper ses personnages pour faire passer les messages sur la société anglaise. Elle est plus intelligente que la plupart des personnages qui vit autour d’elle  et elle le sait. J’ai aimé qu’on y voit aussi ses défauts, comme la vanité ou par moment une trop grande confiance en elle.  J’ai beaucoup aimé aussi suivre l’évolution du personnage d’Emma, si au début elle fait certaines choses pour s’amuser et ce disant qu’en plus elle rend service aux autres, elle va se rendre compte que finalement ce n’est peut être pas la chose la plus avisé à faire. Et cela, va se retourner plusieurs fois contre elle. Le roman débute quand Miss Taylor, la gouvernante d’Emma se marie. C’est elle qui a éduqué Emma. On sent très vite que le personnage principal est tel que Miss Taylor l’a construite. En effet, Elle lui a appris à réfléchir et à ne pas accepter sans comprendre les choses et les relations entre les personnes sans se poser de questions. On y rencontre aussi M Knightley est un ami de longue date de la famille Woodhouse. Il conseille Emma, tout le long du roman et l’aide à prendre connaissance de ses défauts et à les tourner à son avantage. Il est aussi grinçant d’ironie, ce qui rend ce personnage très intéressant à suivre. C'est d’ailleurs le personnage que j’ai préféré dans le roman. On rencontre pas mal de personnages féminins, plus stéréotypées les uns que les autres. En effet, il va y avoir, celle qui parle pour ne rien dire, celle qui est timide et mystérieuse, celle est ingénue… La grande palette de personnages si bien caractérisés est l’un des forces de ce roman.

L’écriture de Jane Austen est extrêmement dense. Le style est assez complexe, car la traduction est écrite avec un vocabulaire assez soutenue et elle est typique de l’époque du roman. Le roman est long et ces détails rendent la lecture encore plus lente, mais tellement passionnante. Il n’y a pas de longueurs dans le texte, tout à son importance à un moment ou à un autre.


Pour conclure, j’ai adoré ce roman, c’est un coup de cœur. Au début le personnage d’Emma m’a légèrement agacé avant que je succombe aux charmes de des personnages. J’adore découvrir la société anglaise de la fin du 19ème siècle, et d’apprendre leur us et coutumes. Je lirai avec beaucoup de plaisir les autres romans de l’auteur que j’ai déjà dans ma PAL.

❤❤❤❤❤

Mercy Thompson, tome 3 : Le Baiser du Fer

10 mai 2017

Auteur : Patricia Briggs
Genre : Bit-lit
Edition : Milady
Pages : 410 pages
Parution : 04 Septembre 2009

Résumé :
"Je retroussai mes babines pour lui donner une bonne vue de mes crocs. J'avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j'étais néanmoins un prédateur..."
La forme de Mercy Thompson est peut-être changeante, mais ce n'est pas le cas de sa loyauté. Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l'innocenter, qu'il le veuille ou non.
Le cœur de Mercy, quant à lui, est à l'image de la nature de sa propriétaire : partagé. il balance entre deux loups-garous. Or, ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si elle ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s'en chargeront peut-être pour elle...

Mon avis :
/Ceci est un avis d’un tome 3, il risque d’avoir des spoilers sur les tomes précédents\

Lire un Mercy Thompson, c’est comme manger une sucrerie, ça fait du bien au moral, c’est délicieux et on voudrait en prendre un autre une fois qu’on l’a fini ! Bref, j’ai adoré ce tome. On en apprend encore plus sur les personnages et les créatures fantastiques.

Mercedes, mécanicienne dans son propre garage et changeuse, va devoir enquêter pour aider un de ses ami qui a été arrêté par la police à tort. Elle va être mêlée à des histoires qui l’a dépasse. De plus, Mercy est déchirée entre deux loups-garous : Samuel médecin urgentiste et loup solitaire, et Adam alpha de la meute des Tri-Cities. J’ai beaucoup aimé ce tome, où l’on en apprend plus sur les créatures fantastiques, notamment sur les Faes et les loups-garous. J’aime bien les romans de Mercy Thompson car on découvre ou on approfondit des créatures fantastiques dans les trois premiers tomes. Ce tome ci, Mercy mène une enquête, qui est plus marquée, selon moi, que dans le tome précédent. J’aime beaucoup comment elle s’y prend pour glaner des informations. L’intrigue est sympa, mais il n’y a pas un suspens de fou pour une enquête. L’écriture est toujours aussi addictive, et une fois qu’on réussi à poser le roman, on a qu’une envie c’est de le reprendre.

Mercy est égale à elle-même dans ce roman, tout du moins dans les deux-tiers du livre. Elle fonce tête baissée pour aider ses amis qui ont des problèmes, sans se soucier des risques qu’elle peut prendre pour elle-même. A la fin de ce tome, elle vit des choses difficiles qui, j’espère, vont la faire évoluer. Je suis contente car elle va faire un choix entre Samuel et Adam. Ça fait deux tomes qu’on la voit hésiter pour des raisons légitimes, mais il était temps que Mercy se décide. Dans ma chronique du deuxième tome, je disais que je regrettais de ne pas avoir d’informations sur Samuel et Adam. Ici, on a un peu plus d’informations mais je reste tout de même sur ma faim. On continue de voir les membres de la meute des Tri-Cities. J’aime beaucoup Warren et Kyle qui sont toujours présent pour Mercy quoi qu’il se passe. Les Faes sont plus présent dans ce tome, on découvre une partie de l’histoire de Zee, malgré le fait qu’il y a encore plus de zones d’ombres que de d’éclaircies dans son passé. D’autres Faes sont présents, des amis comme des ennemis de Mercy.

Pour conclure, j’ai encore une fois adoré ce tome 3 de Mercy Thompson. Il y a tous les éléments pour rendre le récit addictif. Les personnages sont vraiment le point fort de cette histoire, mais l’intrigue n’est pas en reste même s’il manque un peu de suspens. J’ai hâte de lire le tome 4, mais il va falloir que je me le procure.

✴✴✴✴

Mercy Thompson : (Saga en cours)
- Tome 1 : L’appel de la lune
- Tome 3 : Le Baiser du fer
- Tome 4 : La Croix d’ossements
- Tome 5 : Le Grimoire d’argent
- Tome 6 : La Marque du fleuve
- Tome 7 : La Morsure du givre
- Tome 8 : La Faille de la nuit
- Tome 9 : L’étreinte des flammes
- HS 1 : Mercy Thompson : Retour aux sources
- HS 2 : Mercy Thompson : Ombres Mouvantes

Bilan du mois #3 Avril

9 mai 2017

J'ai lu 13 livres ce mois, balayant pas mal de genre différent. J'ai fini une série et j'ai avancé dans d'autres. Un bon mois de lecture en général. Emma de Jane Austen a été un coup de cœur, ainsi que la relecture en anglais du tome 5 d'Harry Potter. Le tome 3 de Mercy Thompson, le tome 2 de Miss Peregrine et les enfants particuliers, le tome 4 et 5 des Etoiles de Noss Head, Phobos et les Chroniques des Féals ont été de très bonne lectures. Did I Mention I Love You a été une lecture en demi-teinte. Le tome 2 du Feu Secret a été une déception. 

Genres lus : 
- Jeunesse : 2
- Fantasy : 2
- Comics : 2
- Fantastique : 2
- Bit-lit : 1
- Science-fiction : 1
- Romance : 1
- BD : 1
- Classique : 1

Saga/Série : 
- Premier tome : 2
- Tomes de série en cours : 8
- Série terminée : 2 (Les Etoiles de Noss Head et le Feu Secret)
- Stand alone : 3



 

Quelles sont vos lectures du mois d'avril ?

C'est lundi que lisez-vous ? #20

8 mai 2017

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane. Le principe est de vous montrez ce que j'ai lu durant la semaine précédente, ce que je suis en train de lire actuellement et ce que je prévoit de lire.

 1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

 - J'ai fini La Confrérie de la Dague Noire, tome 2 : L'amant Eternel de J. R. WardJ'ai beaucoup aimé ce livre, où l'auteur complexifie son univers. Vivement que je lise le prochain tome.

- J'ai fini D.I.M.I.L.Y, tome 2 : Did I Mention I Need You de Estelle Maskame. Un tome de transition selon moi, pas terrible mais pas catastrophique non plus. Je vais lire rapidement le tome 3 pour être débarrasser de cette trilogie et avoir le fin mot de l'histoire.

- J'ai fini Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 3 : La Bibliothèque des âmes, de Ransom RiggsJ'ai terminé la trilogie de Ramson Riggs... C'est étrange de me dire que je ne vivrais plus d'aventure avec Jacob, Emma et les enfants particuliers. Une excellente série en tout cas !

2. Ce que je lis en ce moment ?
 - Je relis Harry Potter and the Half-Blood Prince de J. K. Rowling, dans le cadre du challenge : je lis en VO. J'avance doucement dans ce tome 6. J'ai dépassé la moitié du roman.

 - Je lis Charley Davidson, tome 1 : Première tome sur la droite de Darynda Jones. J'ai presque fini le premier tome de Charley Davidson, et c'est génial, j'adore l'héroïne, ainsi que l'univers mis en place par l'auteur. 

3. Que vais-je lire ensuite ?
Cette semaine je prévois de lire Mansfield Park, de Jane Austen et L'héritage des Rois Passeurs de Manon Fargetton.

Bonne semaine de lecture à vous !