Les Etoiles de Noss Head, tome 2 : Rivalité

31 mars 2017

Auteur : Sophie Jomain
Genre : Jeunesse – Fantastique
Edition : France Loisir
Pages : 489 pages
Parution : 23 Mars 2015

Résumé :
Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.
Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.
Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.

Mon avis :
/Ceci est un avis d’un tome 2, il risque d’avoir des spoilers sur le tome précédent\

A peine le tome 1 de la série fini, j’enchaine avec le tome 2. Je compte lire la série entière quasiment à la suite avec juste un livre entre chaque tome, pour qu’elle ne traine pas dans ma PAL. J’étais impatiente de lire la suite pour retrouver les personnages et le style d’écriture de Sophie Jomain.

On reprend l’intrigue la où l’auteur l’avait laissé dans le tome 1. Hannah rentre à l’université, et ça va être agité. En effet, elle va se retrouver au milieu d’une rivalité entre deux groupes. Je ne vais pas résumer plus l’histoire de peur de spoiler le livre. Quelques points sont positifs mais globalement, je n’ai pas vraiment apprécié le pitch. L’histoire de vie d’un des personnages m’a beaucoup touché car elle reprend des faits historiques que j’aime beaucoup. Une rivalité ancestrale entre deux groupes de personnages va vite apparaitre. Cette rivalité est le point central de ce livre (d’où le titre !). J’ai aimé en apprendre plus sur l’un des groupes (que l’on découvre dans ce tome), sur leur histoire notamment. Pour les points plus mitigés, je n’ai pas trop apprécié les ellipses temporelles. Ce n’est pas un procédé littéraire que j’apprécie, car j’ai l’impression de louper des événements qui aurait pu être importants pour les personnages. Cependant, ça mets du rythme dans le récit. Un autre point qui m’a chagriné est les disputes stériles. Que ce soit entre les personnages principaux ou entre les personnages secondaires, les disputes se succèdent. Ça en devient lassant, à la longue. Et je finis par la fin. Je ne vais pas dire en quoi elle consiste mais elle m’a énormément surprise. Je ne m’y attendais pas, mais une fois remise de mes émotions, je me suis rendue compte que j’espérais que l’auteur ne fasse pas ce genre de fin là, justement.

Le style de l’auteur est toujours aussi génial. On est transporté à St Andrews, une ville universitaire de la côte est de l’Ecosse. Durant le roman, on découvre l’Ecosse de long en large, et même si les descriptions ne sont pas légions (Et c’est dommage !).

On retrouve Hannah qui est toujours fidèle à elle-même, sans trop en dire. Je l’ai trouvé peut-être un peu moins stéréotypé dans le tome 1. J’ai trouvé Leith trop protecteur vis-à-vis d’Hannah, malgré les circonstances. On rencontre de nouveaux personnages comme Darius qui va se révéler être un peu plus que l’étudiant tordu, il est très présent dans ce tome. J’ai beaucoup aimé le développement du personnage. Et je pense qu’on le reverra dans les prochain tome, et ça me ravi ! On découvre aussi Tarja, la colocataire de Hannah. Elle n’est pas vraiment présente dans ce tome, même si on va se rentre compte de son importance à la fin. Beaucoup de personnages secondaires apparaissent dans ce tome, ils sont, pour la plus part, intéressant mais peu développé. Ce qui m’a un peu déçue, c’est que les personnages du tome 1 comme Gwen, la grand-mère de Hannah ou l’oncle et la tante de Leith ne sont pas très présent.

Pour conclure, j’ai moyennement apprécié ce second tome. Je trouve que c’est un tome de transition. Avec une fin pareille, on attend le troisième livre avec impatience pour avoir des réponses, mais finalement ce tome-ci n’a pas grand intérêt à part pour introduire deux ou trois notions et personnages. En plus, je l’ai trouvé plus jeunesse que le tome 1. Je vais quand même lire très rapidement le troisième tome car j’ai envie de savoir ce qu’il va se passer par la suite et ce que nous réserve Sophie Jomain.

🌟🌟🌟

Les Etoiles de Noss Head : (saga terminée)
-    Vertiges
-    Rivalités
-    Accomplissement
-    Origines, partie 1
-    Origines, partie 2

Le Porteur de Lumière, tome 1 : Le Prisme Noir

29 mars 2017

Auteur : Brent Weeks
Genre Fantasy
Edition : Milady
Pages : 712 pages
Parution : 24 Avril 2015

Résumé :
Plus la lumière est vive, plus l’ombre est profonde.

Gavin Guile est le Prisme, l’homme le plus puissant du monde. Empereur et magicien, il est le gardien d’une paix bien fragile.
Et d’un terrible secret.
Les Prismes ne vivent jamais vieux, et Gavin sait exactement combien de temps il lui reste : cinq ans… et cinq missions impossibles à accomplir.

Mon avis :
Ma sœur m’a acheté ce livre en se disant que ça devait être de la fantasy et que j’avais de grande chance d’apprécier. Après un certain temps dans ma PAL, je l’ai enfin lu. Et j’ai adoré. J’ai eu un coup de cœur pour l’univers et les personnages !

On est propulsé dans un univers où la magie découle du spectre de la lumière. On suit plusieurs personnages qui évoluent dans ce monde. Ils vont devoir s’allier pour se battre contre un roi fanatique. Parmi ces personnes, on rencontre Gavin Guile qui est le prisme, c'est-à-dire le mage le plus puissant du monde. Je ne veux pas en dire trop, de peur de spoiler, car si c’est un tome 1 assez introductif, il y a des rebondissements et des révélations assez tôt. Par contre la dernière révélation, dans les dernières pages, m’a donné envie de me jeter sans attendre sur le tome 2. J’ai adoré l’histoire. C’est pile poil ce que j’aime. C’est très descriptif, mais on rendre directement dans l’intrigue. J’ai adoré me sentir un peu perdue au début du roman, quasiment noyée dans la masse de détails sur l’univers. Un autre point positif est la magie. Le fait qu’elle découle du spectre de la lumière rend cet aspect très original. L’écriture de l’auteur est assez fluide par rapport au nombre important de description. Il y a une carte (j’adore les carte), ce qui permet de se repérer facilement parmi les différents lieux.

On rencontre beaucoup de personnages durant les 700 pages du livre. Tout d’abord, il y a Kip un adolescent de 15 ans, un peu lourdaud, qui va voir son village, ses amis et sa mère se faire tuer par le roi du pays, pour faire du village un exemple. A partir de cet événement, il va vivre des aventures qu’il n’aurait jamais imaginées. Jusqu’au bout de ce tome 1, il va découvrir des choses qui vont le faire réfléchir. J’ai beaucoup aimé Kip car c’est un adolescent normal, quasiment un antihéros, il essaie de bien faire, mais il rate souvent. Il va être embrigadé presque contre son gré dans des aventures. Il était lâche au début de l’aventure, car il ne se sentait pas capable de faire certaines choses. Petit à petit, il va prendre confiance en lui. En parallèle, on suit Gavin, qui est le prisme, le plus puissant mage. Il garde un terrible secret, seul deux ou trois autres personnages sont au courant. Ce secret le rend parfois peu sur de lui. C’est intéressant de voir le personnage principal, dégoulinant de confiance en lui en public, et pétri de doute lorsqu’il est seul. C’est clairement mon personnage préféré. J’ai hâte de le suivre encore dans ses aventures, surtout après la révélation finale… De nombreux personnages secondaires gravitent autour de  Kip et Gavin, notamment Karris, une garde noir courageuse avec un lourd passé, Maître Danavis, un teinturier qui se révèle être beaucoup plus que ça, sa fille Liv élève à la Chromerie, l’école pour apprendre à maitriser la magie, etc.

Ce roman a été un véritable coup de cœur. En écrivant ma chronique, je suis allée rechercher quelques noms pour être sûre de les écrire correctement. Je me suis surprise à relire des passages entiers. J’ai hâte de lire le tome 2 pour avoir des réponses à mes questions mais surtout pour savoir comment les personnages vont se dépatouiller avec les révélations finales de ce tome. Et puis, je lirais bien aussi l’autre série de l’auteur !

💖💖💖💖💖

Le Porteur de Lumière : (saga en cours)
-    Le Prisme Noir
-    Le Couteau Aveuglant
-    L’œil Brisé

Ivy Years, tome 1 : Notre année trouble

22 mars 2017

Auteur : Sarina Bowen
Genre : Romance
Edition : Autoédité
Pages : 288 pages
Parution : 2 Novembre 2016

Résumé :
Le sport qu’elle aime est devenu inaccessible. Le garçon qu’elle aime n’est pas libre. Que lui reste-t-il ?
Elle s’attendait à intégrer l’Université de Harkness en tant que joueuse de hockey sur glace. Mais à la suite d’un accident grave, c’est en fauteuil roulant que Corey Callahan doit commencer les cours ?
Son voisin de palier, dans sa résidence accessible aux personnes à mobilité réduite, est trop beau pour être vrai. Il s’appelle Adam Hartley, et c’est un autre joueur de hockey handicapé par deux blessures à la même jambe. Il ne joue pas dans la même ligue que Corey. Et puis, il est déjà pris.
Pourtant, une amitié hors du commun va naître entre Corey et Hartley, dans le « ghetto des éclopés » du bâtiment McHerrin. Autour de leurs plateaux de cafétéria et de leurs parties de jeux vidéo, ils se serrent les coudes pour affronter des déceptions qu’ils sont les seuls à pouvoir comprendre. 

Mon avis :
Quand j’ai vu ce roman sur Booktube, j’ai tout de suite été intéressée par l’un des sujets principaux qui est le handicap. On ne voit pas beaucoup le handicap dans la littérature jeunesse, surtout quand c’est le personnage féminin principal qui en est atteint. Je n’avais pas d’attente particulière, car je lis peu de romance pure. Cependant, j’ai bien accroché à l’histoire et aux personnages.

L’histoire commence avec Corey qui est paraplégique, elle n’a plus aucun sensation dans les membres inférieurs. C’était une hockeyeuse dans son lycée, et elle vit mal de ne plus pratiquer son sport. Au début de l’histoire, elle rentre en première année à l’université. Elle va rencontrer des personnages, handicapées ou non. On va suivre son parcours durant cette première année, avec ses difficultés à s’intégrer malgré son handicap. Mais aussi, les bons moments avec des amitiés qui vont se développer comme avec Dana, sa colocataire ou Adam, le voisin hockeyeur blessé. J’ai bien aimé le récit. L’histoire est simple mais bien amené selon moi. Le fait que l’auteure associe la romance avec le handicap rend le tout très intéressant. Je trouve que le handicap est bien traité. Etant dans le domaine paramédical, j’ai des connaissances sur le sujet. Mais j’ai aimé avoir le point de vue de Corey, de savoir comment elle a vécu le changement de ses habitudes de vie. Il y a quelques passages où l’on a des références médicales notamment avec les séances de rééducation.

Pour passer aux personnages, Corey est une jeune fille qui va se retrouver coincée dans un fauteuil roulant après un accident. Au lieu de s’apitoyer sur son sort, elle va quand même aller à l’université, comme elle l’avait prévu quand elle était sur ses deux jambes. J’ai apprécié Corey. Elle est forte et n’abandonne pas malgré les difficultés de sa nouvelle condition. Elle déteste que les autres la voient diminuée. Elle évolue durant cette première année à l’université en fonction des rencontres plus ou moins bonnes qu’elle va faire. Elle va notamment rencontrer Dana, elle aussi en première année. Elle va aider Corey dans les gestes de la vie quotidienne, mais aussi d’un point de vue plus psychologique, comme le fait de se sentir toujours féminine malgré le handicap.
Adam est le voisin de Corey, il est dans la section handicapé du campus, car il s’est brisé la jambe lors d’une soirée arrosée. Il va vite se rapprocher de Corey, grâce au hockey et un jeu vidéo. Ils vont aussi s’entraider dans les galères, car le campus n’est pas toujours adapté pour les handicapés temporaire ou permanent. J’ai apprécié le personnage d’Adam, mais si, comme les autres personnages, il est assez stéréotypé. C’est le sportif beau gosse, mais avec quelques fêlures dans son histoire. Son meilleur ami est le sportif tombeur, qui change de fille tous les soirs. Corey est la jeune fille, qui a vécu un drame, qui ne se croit pas attirante, qui en pince pour le plus beau garçon du campus. Sa colocataire, va devenir sa meilleure amie et est une fille extravertie qui va la pousser à faire des choses qu’elle n’aurait pas fait seule. Même sans lire énormément de romance, je trouve que ça fait déjà-vu au niveau des personnages.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé cette romance, malgré les personnages-bateaux des romances young-adult. Cependant, l’approche du handicap contrebalance efficacement ces stéréotypes, donnant finalement de l’originalité dans le récit. L’histoire est mignonne, je me suis détendue en la lisant et je n’en cherchais pas plus. Ce roman est le tome 1  d’une série de tome compagnon. Je ne sais pas encore si je lirai le tome 2 car j’ai un peu peur que ce que j’ai apprécié avec le handicap dans le premier tome, ne soit plus présent dans le tome suivant.

🌟🌟🌟🌟

Ivy Years : (saga en cours)
-    Notre année trouble
-    Notre année cachée

C'est lundi que lisez-vous ? #14

20 mars 2017

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane. Le principe est de vous montrez ce que j'ai lu durant la semaine précédente, ce que je suis en train de lire actuellement et ce que je prévoit de lire.

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

- J'ai fini Le porteur de lumière, tome 1 : Le Prisme Noir, de Brent Weeks. Ce livre est un coup de coeur, j'ai adoré les personages, surtout le personnage principal. L'univers est extrêmement intéressant, j'ai hâte de lire la suite.

- J'ai fini Notre Année Trouble de Sarina Bowen. J'ai beaucoup aimé la romance, et surtout la place du handicap dans la vie universitaire aux Etats-Unis.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
 - Je relis Harry Potter and the Order of the Phoenix de J. K. Rowling, dans le cadre du challenge : je lis en VO. J'avance doucement, j'en suis à plus de la moitié maintenant. 

- Je lis D.I.M.I.L.Y, tome 1 : Did I Mention I Love You de Estelle Maskame. Je le lis de temps en temps, je viens de le commencer mais je ne suis pas convaincue pour le moment.

- Je lis Les Etoiles de Noss Head, tome 2 : Rivalités, de Sophie Jomain. J’enchaîne sur le tome 2, j'en ai lu quasiment 200 pages. L'écriture est toujours aussi bien, mais l'histoire me plait moins que le premier tome.

3. Que vais-je lire ensuite ?
Cette semaine je prévois de lire Lady Helen, tome 1 : Le Club des Mauvais Jours, de Alison Goodman et Les Etoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement, de Sophie Jomain

Bonne semaine de lecture à vous !

Les Etoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige

17 mars 2017

Auteur : Sophie Jomain
Genre : Jeunesse – Fantastique
Edition : France Loisir
Pages : 489 pages
Parution : 13 Octobre 2014

Résumé :
Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d'imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar... Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l'inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu'on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s'attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l'esprit a choisi : c'est elle, son âme sœur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu'il n'est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours...


Mon avis :
Après avoir lu les quatre premiers tomes de Felicity Atcock (il faut d’ailleurs que j’achète les 2 tomes suivants de cette saga…) Je me suis décidée à lire son autre saga Les Etoiles de Noss Head. Je les ai trouvés en braderie à un prix tout à fait ridicule. Les couvertures sont magnifiques (mais je préfère quand même celles de J’ai Lu) et ces éditions ne sont plus disponibles sur le site de France Loisirs.

L’histoire débute avec Hannah qui va passer ses vacances en Ecosse chez sa grand-mère, avec sa famille. Alors qu’elle s’attendait à passer 2 mois à s’ennuyer dans les Highlands, elle va vivre des aventures incroyables. Elle va aussi rencontrer un écossais un peu particuliers, Leith. Je savais que cette saga de Sophie Jomain était plus jeunesse et plus orienté romance que Felicity Atcock. Au début, le récit est assez prévisible. La jeune fille qui va en vacances dans un coin paumé, qui pense s’ennuyer et au final, elle va rencontrer un jeune homme mystérieux et les ennuis arrivent. Ca ne m’a pas dérangé parce que je m’y attendais. En fait, je m’attendais à quelque chose de plus cliché que ce que j’ai lu. La romance est bien là, mais elle intervient assez tardivement et les personnages prennent leur temps. Et ça, c’est chouette !

Les personnages sont vraiment sympas. Le personnage principal, Hannah est une jeune fille de quasiment 18 ans. Elle a passé son bac à Paris et elle est désespérée de quitter la capitale française et sa meilleure amie. C’est le genre de fille qui m’agace, elle se plaint facilement, elle n’est pas sure d’elle et ne trouve pas qu’elle attire les hommes alors que les garçons autour d’elle n’arrête pas de la draguer. Elle est naïve et tombe dans tous les panneaux possibles et imaginables. Je ne trouve pas qu’elle évolue beaucoup dans ce tome. Je trouve, par contre, que sa réaction face à certaines révélations crédibles. Malgré tout, c’est un personnage agréable à suivre. J’espère qu’elle va grandir un peu dans les tomes suivants. Leith est le jeune homme que Hannah va rencontrer en Ecosse. Il va la tirer de plusieurs mauvais pas. Il est aussi assez stéréotypé, c'est-à-dire qu’il est mystérieux, beau… Il a vécu des événements traumatisants, qui l’ont marqué. Je trouve qu’il n’y a pas grand-chose à dire sur lui. Les personnages secondaires sont intéressants, que ça soit la grand-mère de Hannah ou l’oncle et la tante de Leith. Ils apportent tous quelque chose à l’histoire et j’espère vraiment les revoir dans les tomes suivants.

L’écriture est au top, comme dans Felicity Atcock. Sophie Jomain sait nous immergé dans le récit, au point de ne plus se rendre compte qu’on tourne les pages. Elle a su me faire ressentir des émotions, alors que je suis plutôt imperméable lorsqu’il s’agit de romance. Plusieurs fois, je me suis surprise à sourire durant ma lecture, et c’est plutôt rare. L’auteure nous décrit des paysages absolument magnifiques, la côté de la mer du Nord, le phare de Noss Head et Wick. Tout à l’air extraordinaire. Entre ce livre et Outlander, c’est sur, je veux aller en Ecosse, et surtout dans les Highlands.

Pour conclure, j’ai adoré ce premier tome. Il n’est pas passé loin du coup de cœur, mais les personnages sont un tantinet trop stéréotypé, c’est dommage, car malgré le fait que l’intrigue soit prévisible, j’ai tout de même était surprise par l’ordre des événements. Une chose est sure, je possède la série dans son intégralité et elle sera lu très, très rapidement !

🌟🌟🌟🌟

Les Etoiles de Noss Head : (saga terminée)
-    Vertiges
-    Rivalités
-    Accomplissement
-    Origines, partie 1
-    Origines, partie 2

Red Rising, tome 1

15 mars 2017

Auteur : Pierce Brown
Genre : Science-fiction, jeunesse
Edition : Hachette Roman
Pages : 476 pages
Parution : 17 Juin 2015

Résumé :
« J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. »

Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.
Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

Mon avis :
Cela faisait quelques mois que je voyais Red Rising sur les blogs littéraires mais je ne m’étais pas vraiment penchée sur le roman. Puis en allant dans une librairie à Bordeaux (librairie Mollat, elle est chouette comme librairie), je l’ai vu à moins de 8 €. Je me suis donc jetée dessus. Et je ne regrette pas. Ce livre est incroyable.

On commence le récit avec un adolescent issu de la classe sociale la plus basse, dans un peuple ou les classes sociales sont démarquées avec des couleurs. Après un drame, il va être enrôlé par une forme de résistance. Il va devoir traverser des épreuves pour devenir l’élite de la société. J’ai adoré ce récit, l’histoire est très originale. On retrouve une société qui est hiérarchisée en couleur en fonction de leur importance et leur utilité. Et si au début, j’ai été perturbé par ces couleurs (il y en a beaucoup), je me suis vite prise au jeu. Je savais qu’une partie du roman aller être plus centré sur de la tactique militaire. Je redoutais cette partie, et finalement c’est celle que j’ai préféré, car on comprend en même temps les subtilités de la société, dans laquelle évoluent les personnages. Le personnage principal va se retrouver à l’institut qui est une métaphore de l’époque gréco-romaine. En fait, les strates les plus hautes de la société, font énormément référence à cette mythologie. Je suis fan de mythologie en général et j’ai adoré retrouver les références, que ce soit au niveau des noms, ou des dieux.

Le personnage principal, qui est le narrateur, s’appelle Darrow. Il est un adolescent casse-cou qui travaille dans la mine, au poste le plus dangereux. Il apprécie sa vie, car elle est sans surprise. Sa vie n’est pas forcement agréable ou un rêve mais il est heureux, avec sa famille et ses amis. Après un drame, il va presque tout perdre. Il va accepter d’intégrer les plus hauts rangs de la société. Et la son personnage va commencer à évoluer. J’ai adoré l’évolution de Darrow. J’aime beaucoup quand un personnage évolué lentement et surtout en accord avec les événements auxquels il est confronté. C’est exactement ce qui se passe dans ce roman pour Darrow. Il est content de sa vie malgré la pénibilité de celle-ci. Par la force des choses, il va revoir son jugement et entrevoir des possibilités auxquels il n’avait jamais pensé jusque la. Il va être entouré de beaucoup de personnages secondaires, qui vont aller et venir le long du roman. De ce fait, ils sont peu développés. J’espère qu’on les reverra dans les tomes suivants et qu’ils seront plus mis en avant.

L’écriture est fluide et visuelle. Grâce à la carte, on visualise l’avancée des personnages. Malgré tout, au début du roman, j’ai été un peu perdue dans les lieux (qui ne figurent pas sur la carte) mais cela ne n’a pas trop gêné dans mon avancée.

Pour conclure, ce tome 1 est incroyable. Ce n’est pas un coup de cœur, car il y a trop de données à intégrer. Ce livre est un tome introductif mais sans les longueurs qui vont généralement de pair. Il est introductif dans le sens que l’on découvre un univers complexe, le roman est donc assez dense. Je vais rapidement me procurer le deuxième et le troisième tome.

Red Rising : (saga terminée)
-    Red Rising
-    Golden Son
-    Morning Star

C'est lundi que lisez-vous ? #13

13 mars 2017

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane. Le principe est de vous montrez ce que j'ai lu durant la semaine précédente, ce que je suis en train de lire actuellement et ce que je prévoit de lire.

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

- J'ai fini Red Rising, tome 1, de Pierce Brown. J'ai adoré ce livre, même si on reste dans un tome relativement introductif, il y a de l'action à revendre. Les personnages sont géniaux et l'univers à couper le souffle. Vivement que je m’achète la suite !

- J'ai fini Les Etoiles de Noss Head, tome 1 : Vertiges de Sophie JomainAprès avoir lu les 4 premiers tomes de Felicity Atcock, j'étais curieuse de découvrir cette saga. J'ai été plutôt surprise d'apprécier autant. Je vais lire la suite très rapidement.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

- Je relis Harry Potter and the Order of the Phoenix de J. K. Rowling, dans le cadre du challenge : je lis en VO. J'avance doucement, j'en suis à plus de la moitié maintenant. 

- Je lis Notre Année Trouble de Sarina Bowen. Je le lis de temps en temps, j'ai lu à peu près les trois-quart. J'aime beaucoup comment est traité le handicap.

- Je lis Le porteur de lumière, tome 1 : Le Prisme Noir, de Brent Weeks. J'ai lu une centaine de pages et j'adore. Les personnages et l'univers sont géniaux. 

3. Que vais-je lire ensuite ?


Cette semaine je prévois de lire Les Etoiles de Noss Head, tome 2 : Rivalités de Sophie Jomain et Lady Helen, tome 1 : Le Club des Mauvais Jours, de Alison Goodman

Bonne semaine de lecture à vous !

La Confrérie de la Dague Noire, tome 1 : L’amant Ténébreux

10 mars 2017


Auteur : J. R. Ward
Genre : Bit-lit
Edition : Milady
Pages : 559 pages
Parution : 10 Juin 2010

Résumé :
Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…



Mon avis :
J’ai enfin commencé la saga de la Confrérie de la Dague Noire. J’ai eu ma période « découverte de la bit-lit » avec les Vampires de Chicago ou Mercy Thompson. J’avais beaucoup entendu parler de cette saga sur les chaines Booktube de Lili Bouquine et Moody Take a Book. J’étais curieuse de lire le premier tome.

Dans ce livre, l’auteure nous raconte l’histoire de Beth, une vampire en devenir qui est à demi-humaine. Elle n’est pas au courant de sa différence jusqu’à ce que Kollher, le chef de la Confrérie de la Dague Noire, lui annonce qu’elle est une vampire, à la mort du père de Beth qui était un vampire. Va s’en suivre une série de rebondissements qui étoffe la romance. J’ai bien aimé l’histoire développé dans cette saga. Je savais que c’était une saga de tome compagnon, et donc que la romance serait prédominante. Celle-ci était sympa mais prévisible, je n’ai pas pu m’empêcher de lever les yeux au ciel. Mais j’attendais la suite à chaque fois que je reposais le roman. L’univers est assez intéressant, pour une fois les vampires ne sont pas les êtres tout-puissants. Dans cet univers, les vampires ont des ennemis puissants et sont un peuple désunis. J’ai beaucoup aimé avoir une histoire qui met en avant les points faibles des vampires. J’ai beaucoup apprécié la mythologie mise en place dans cet univers, et j’ai hâte de découvrir encore plus de détails.

Pour les personnages, on rencontre Beth qui va découvrir qu’elle est une demi-vampire. Au début de l’histoire, elle ne se sent pas bien dans sa vie et souhaite des changements dans sa vie. Des changements, il va en avoir quand elle va rencontrer Kollher. Ca va être le coup de foudre. J’ai aimé qu’elle ne change pas radicalement de caractère quand elle va découvrir ce qu’elle est. Elle ne va pas devenir particulièrement bad-ass parce qu’elle est une vampire. Mais par contre, je trouve qu’elle se soumet un peu facilement aux vampires masculins. Kollher est le dernier vampire pur-sang. Parce ce fait, il est le roi des vampires mais il ne veut pas accepter cette responsabilité. Il est vulgaire, froid, agressif et violent. Puis, il rencontre Beth et pouf ! il devient aimant, gentil, presque agréable… le miracle de l’amour… Là, le changement est palpable et je trouve ça, un peu dommage. Mais j’ai apprécié le personnage en général. Les membres de la Confrérie sont super intéressant, mais très peu développé (ils vont avoir chacun un tome, si j’ai bien compris). Je trouve que la Confrérie est le point positif principal dans ce roman. Butch est un policier, ami de Beth, il va découvrir les vampires et va les aider. Je me pose la question de ce qu’il vient faire dans ce roman, il n’est pas vraiment utile mais je pense que l’on va en découvrir plus dans les tomes suivants. Parlons des méchants ! Ils sont génialissime, je trouve qu’ils sont vraiment détestables. C’est une organisation de « mort-vivants » similaire aux vampires, mais en plus organisé et ils ont l’avantage pour quasiment tout.

L’écriture de l’auteure est sympa mais je trouve qu’il y a quelques répétitions dans le récit, ce qui m’a fait un peu tiquer. Mais j’ai quand même dévoré le roman. J’ai aimé le fait d’avoir un point de vue omniscient, mais en suivant plusieurs personnages principaux. On suit Beth, Kollher et Butch, mais aussi Marissa ou Havers. Je trouve que ça donne un aperçu de la psychologie des personnages, mais de ce fait, le couple principal n’est peut-être pas autant développé que ce que j’aurais imaginé. Un petit point négatif est le langage des personnages. Il est assez vulgaire, ce qui ne me dérange pas vraiment. Mais, je trouve que la façon de parler des personnages n’est pas très agréable à lire. Ce n’est pas du langage courant, c’est plus familier et cela ne m’a pas vraiment plus. Cependant, ça ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture.

Pour conclure, j’ai plutôt apprécié ce premier tome. Les personnages sont le point fort de ce roman. L’univers est sympa, mais ce tome est clairement introductif pour ce point. J’ai hâte d’en découvrir plus et surtout de découvrir les autres personnages de la Confrérie de la Dague Noire. J’ai le deuxième tome dans ma PAL et je vais essayer de le lire rapidement.

🌟🌟🌟

La Confrérie de la Dague Noire : (Saga en cours)
- Tome 1 : L’Amant ténébreux
- Tome 2 : L’Amant éternel
- Tome 3 : L’Amant furieux
- Tome 4 : L’Amant révélé
- Tome 5 : L’Amant délivré
- Tome 6 : L’Amant consacré
- Tome 7 : L’Amant vengeur
- Tome 8 : L’Amant réincarné
- Tome 9 : L’Amant déchainé
- Tome 10 : L’Amant ressuscité
- Tome 11 : L’Amant désiré
- Tome 12 : L’Amant souverain
- Tome 13 : L’Amant des ombres
- Tome 14 : L’Amant sauvage

Le Puits des Mémoires, tome 3 : Les Terres de cristal

8 mars 2017

Auteur : Gabriel Katz
Genre : Fantasy
Edition : Pocket
Pages : 441 pages
Parution : 09 Avril 2015

Résumé :
Au cœur de Woltan, tandis que se lèvent les premières tempêtes de neige, Nils, Karib et Olen luttent encore pour survivre. La menace du complot pèse plus que jamais, dans cet immense royaume où les assassins règnent en maîtres. Loin, très loin au nord, s’étendent les Terres de Cristal, dont les glaces éternelles dissimulent un terrible secret.

Dans le luxe des palais où chacun pourrait être un traître, les fugitifs sans mémoire savent désormais qui ils sont. Mais le danger n’en est que plus grand, car la vérité se rapproche…

Mon avis :
/Ceci est un avis d’un tome 3, il risque d’avoir des spoilers sur le tome précédent\

Enfin, la fin de la trilogie ! Et, j’en veux encore ! J’avais hâte de finir la trilogie du Puits des Mémoires, pour savoir le fin mot de l’histoire. Et maintenant que je l’ai fini, je voudrais encore continuer les aventures avec les personnages principaux.

Ce dernier tome commence après les événements angoissants et les révélations de la fin du tome 2. Je ne vais pas détailler l’intrigue pour ne pas vous spoiler des révélations. J’ai beaucoup aimé ce tome ci. Je reprochais, dans le tome précédent, le fait que les personnages étaient immobiles d’un point de vue géographique. Ce que j’avais adoré, c’était les aventures et la traque des trois personnages. On retrouve un peu de ce genre d’aventure dans ce tome 3. Les personnages vont partir en guerre, chacun avec dans leur rôle. On découvre une autre partie de Woltan, les fameuses Terres de Cristal. Je trouve que les descriptions sont immersives et on a l’impression d’être en campagne avec les personnages. L’écriture est toujours aussi fluide et cinématographique. Je déplore toujours le manque de la carte pour visualiser l’avancée des personnages, géographiquement. Les descriptions des paysages sont magnifiques, et j’irai bien faire un voyage à Woltan en passant par les Terres de cristal, plus tard.

On retrouve nos trois compagnons sans mémoires qui ont retrouvé leur identité. Mais ils ne savent toujours pas pourquoi ils ont subi le puits des mémoires. Karib continue à gérer son domaine. Je trouve que c’est le personnage qui a le moins évolué durant les trois tomes. Il a toujours été précieux et râleur quand il s’agit de son confort, même s’il va être plus courageux par la suite. C’est surtout sur ce point que l’auteur va insister dans ce tome. Olen va quitter Nowik pour aller à Westerwald rejoindre Karib et Nils. Il va faire venir Oranie à Woltan pour pouvoir vivre ensemble. Il se rend compte qu’il n’est pas fait pour la vie de cour et va déprimer une bonne partie du roman. Ca m’a un peu plombé la lecture mais finalement les autres personnages relèvent le niveau. Mais il va se rendre compte de ce qu’il veut et va embrasser cette nouvelle vie. Celui où il y a plus d’évolution et où l’on découvre le plus d’informations, c’est Nils. On apprend son identité et plus de chose sur son rang. Il devient un peu plus humain et doit faire face à des responsabilités. Nils est toujours mon personnage préféré, même si deux, trois petites choses m’ont ennuyé, notamment ce qu’il se passe avec Norah.

Pour conclure, je suis ravie d’avoir lu la fin de la trilogie (une de finie, hourra !). Ce tome, comme les autres tomes, est passé à un cheveu du coup de cœur. J’ai un petit pincement au cœur à l’idée de quitter ces personnages qu’ils m’avaient tellement plu. L’univers est gigantesque, on voit qu’il y a encore beaucoup de possibilités pour créer de nouvelles intrigues avec d’autres personnages. J’ai les deux tomes d’Aeternia dans ma PAL et j’ai hâte de les en sortir. 

🌟🌟🌟🌟 

Le Puits des Mémoires : (saga terminée)
-    La Traque
-    Les Terres de cristal

Bilan du mois #1 Février

7 mars 2017

Finalement, je me lance sur les bilans du mois. J'ai lu 11 livres ce mois, ce qui est un livre de plus que mon objectif de 10 livres lus par mois. Je suis assez satisfaite de mes lectures, Outlander est une saga coup de coeur et j'étais ravie de lire une autre aventure du Bourbon Kid. J'ai tenté un livre de science-fiction et je suis ravie d'avoir élargie ma zone de confort. 

Genres lus : 
- Fantasy : 3
- Bit-lit : 2
- Science-fiction : 1
- Thriller : 1
- Romance : 1
- Comics : 1
- BD : 1
- Manga 1

Saga/Série : 
- Premier tome : 1
- Tomes de série en cours : 7
- Série terminée : 1
- Stand alone : 1

Quelles sont vos lectures du mois de février ?