Keleana, tome 1 : La prisonnière

21 juillet 2017

Auteur : Sarah J. Maas
Genre : Fantasy – Jeunesse
Edition : Le Livre de Poche Jeunesse
Pages : 503 pages
Parution : 24 février 2016

Résumé :
Dans les sombres mines d'Endovier, Keleana purge sa peine. Elle est une assassineuse, la meilleure du royaume, mais elle a commis une erreur en défiant le roi. Condamnée à perpétuité, Keleana doit, pour retrouver sa liberté, combattre dans un tournoi à mort, où elle affrontera voleurs, assassins et obscures forces magiques. Qu'elle gagne ou qu'elle perde, elle découvrira sa véritable destinée.


Mon avis :
Ça faisait longtemps que j’avais la série Keleana dans ma Wish-list et surtout dans mon viseur, malgrè le fait que tous les tomes ne soit pas traduit en français. Lors d’un passage en librairie, je me suis achetée les trois premiers tomes.

On est plongé dans un univers de fantasy complexe où un roi essaye de conquérir tous les royaumes du continent. Pour y arriver, il n’a pas de scrupule à éliminer tous ce qu’il pourrait le gêner, la magie comprise. Dans ce pays, Keleana tente de survivre, comme esclave, dans des mines de sels. Elle a été condamnée pour assassinats, elle est en effet la plus grande assassineuse du continent. Mais, un jour, le prince héritier va lui faire une proposition qu’elle ne pourra pas refuser. Combattre dans un tournoi et devenir le champion du roi, pour gagner sa liberté. Le synopsis est intéressant. En effet, le personnage principal a déjà vécu des choses. On prend le récit à une nouvelle chance pour la liberté. J’ai aimé suivre les aventures des personnages, on apprend beaucoup de choses sur l’univers créé par l’auteur. On a des réponses à certaines questions à la fin du roman, mais s’il n’y a pas de cliffhanger, il reste des questions sans réponses. On découvre petit à petit le fonctionnement du royaume et les spécificités de l’univers. L’auteur arrive à nous expliquer cela sans rendre le texte trop lourd. Les descriptions ne sont pas trop nombreuses mais elles nous permettent de comprendre où les personnages évoluent et qu’elles sont les enjeux. J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteur, qui n’est pas lourd mais qui nous donne beaucoup d’information. C’est comme ça que j’aime la fantasy, riche, complexe mais agréable à lire.

Au niveau des personnages, on suit Keleana, une assassineuse qui est condamnée à l’esclavage dans des mines de sel. C’est une héroïne bad-ass au possible, qui n’a peur de rien. Enfin non, elle a peur mais elle ne la laisse pas guider ses actions. Cela rend le personnage humain et valeureux à mes yeux. Elle a autant de qualités que de défauts, elle fait des erreurs mais elle sait les admettre et rectifier le tir. J’ai adoré ce personnage, et j’ai hâte de la revoir dans les tomes suivants. Elle va être sauvé des mines de sel par le prince héritier Dorian. En conflit avec son père, il va choisir une assassineuse pour le tournoi qui consacrera le champion du roi. C’est un jeune homme prétentieux, frivole et arrogant, mais qui se révèle être cultivé, attentionné et calme. Il n’a pas le goût de son père pour la conquête et la guerre. J’ai bien aimé ce personnage mais j’aimerai qu’il soit plus développé, c’est d’ailleurs le cas pour tous les personnages secondaires. Keleana va être entrainé par le capitaine de la garde (qui est aussi le seul ami de Dorian) Chaol. C’est un militaire taciturne, qui n’aime pas beaucoup l’assassineuse au début. Il va pourtant l’entrainer pour qu’elle gagne le tournoi. J’ai aussi beaucoup aimé ce personnage et j’attends de le voir encore dans les tomes suivants, pour continuer à apprendre à le connaitre. Et il y a aussi la princesse Nehemia qui est à la cour pour être un émissaire de son peuple et pour apprendre les us et coutumes. Elle va se révéler être une jeune fille pleine de secret. Elle va se lier d’amitié avec Keleana, qui va lui apprendre la langue du royaume.

Pour conclure, ce premier tome est un coup de cœur, j’ai adoré l’histoire, les personnages, l’univers et je voudrais en lire encore et encore. Je pense que je lirais le deuxième tome rapidement.

❤❤❤❤❤

Keleana :
- Tome 1 : La prisonnière
- Tome 2 : La reine sans couronne
- Tome 3 : L’héritière du feu
- Tome 4 : Queen of Shadows
- Tome 5 : Empire of Storms

Zodiaque, tome 1 : Méfiez-vous du 13e signe

19 juillet 2017

Auteur : Romina Russell
Genre : Jeunesse – Science-fiction
Edition : Michel Lafon
Pages : 468 pages
Parution : 08 octobre 2015

Résumé :
Sur la planète du Cancer, comme dans le reste de la constellation du Zodiaque, l'astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe. Pourtant, Rhoma, jeune étudiante Zodaï, est hantée par de terribles visions. Personne ne la croit mais l'impensable se produit brutalement : une des lunes du Cancer explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l'univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. Aidée de son mentor, le flegmatique Mathias, et d'Hysan, l'excentrique émissaire du signe de la Balance, Rhoma se lance alors dans une course contre la montre au travers de la galaxie pour prévenir les autres civilisations de la menace ancestrale qui plane sur elles. Car les douze signes du zodiaque étaient à l'origine treize... et, dans l'ombre, le dernier attend son heure. Celle de la destruction.

Mon avis :
Dernier livre de la vente privée Michel Lafon de décembre, j’en attendais beaucoup de ce premier tome. Malheureusement, ça a été une lecture en demi-teinte, même s’il y a pas mal d’éléments que j’ai bien aimé.

On découvre un système solaire passé sur les signe 12 signes du zodiaque, où la vie quotidienne est basée sur l’astrologie. Rien n’est laissé au hasard. Sauf quand des catastrophes s’enchainent dans la galaxie, sans que personne ne puisse les présager, sauf une jeune étudiante de la planète du Cancer. Le synopsis vend du rêve. J’ai beaucoup aimé avoir une histoire qui se passe dans l’espace, dans un autre système solaire que le nôtre. La mythologie mise en place par l’auteur est très intéressante. Chaque planète ou groupe de planète est relié à un signe du zodiaque, et les habitants ont des caractères et des particularités physiques spécifiques pour chaque signe.

Au niveau des personnages, on y suit Rhoma, une étudiante sur Cancer qui aspire à être Zodaï, c’est-à-dire une sorte de garde royal qui se sert du Réseau (une dimension psy où les personnages peuvent communiquer ou prévoir l’avenir). Suite à des événements dramatiques, elle va devoir convaincre les autres planètes de la menace qui plane sur le système solaire. J’ai aimé ce personnage qui n’est pas vraiment préparer pour le rôle qu’on lui donne. Elle va tout faire pour réussir à faire ce que les autres attende d’elle. Elle est courageuse et elle n’abandonne pas ses convictions quitte à aller trop loin. Elle est accompagnée par Mathias, son mentor, un zodaï taciturne qui n’a de cesse que de protéger Rhoma mais aussi à lui faire comprendre que les autres personnes ne sont pas susceptibles de la croire sur parole. Hysan, un émissaire Balance va les accompagner en leur prêtant son vaisseau. Il est exactement l’inverse de Mathias et surtout c’est le seul à croire les prédictions de Rhoma. Un triangle amoureux se profile et cela m’a gêné.

Pour conclure, c’est une lecture sympa mais sans plus. Néanmoins, je pense lire la suite mais pas tout de suite. Je vais essayer de trouver la suite d’occasion. 

✴✴✴

Zodiaque :
- Tome 1 : Méfiez-vous du 13e signe
- Tome 2 : L’étoile vagabonde
- Tome 3 : Lune noire


Hacker, tome 2 : Fatales Attractions

14 juillet 2017

Auteur : Meredith Wild
Genre : Erotisme – Contemporain
Edition : Michel Lafon
Pages : 333 pages
Parution : 17 septembre 2015

Résumé :
Blake et Erica ne peuvent résister à l’attirance sulfureuse qui les unit. Et même si la jeune femme est profondément agacée par la tendance obsessionnelle de son amant à tout contrôler, elle doit avouer que, parfois, ça a du bon…
Mais le passé de Blake revient le hanter, et s’immisce entre Erica et lui. Son succès fait des envieux et un mystérieux hacker se venge sur le tout nouveau site d’Erica…




Mon avis :
/Ceci est un avis d’un tome 2, il risque d’avoir des spoilers sur les tomes précédents\

J’ai acheté ce livre, lors d’une vente privée Michel Lafon. J’avais plutôt bien aimé le premier tome même si je m’attendais à avoir un peu plus d’informations sur le hacking, au vu du titre de la série. Malheureusement, ce n’est pas dans ce tome que j’ai eu les données auxquelles je m’attendais. Néanmoins c’est une romance sympa.

On retrouve Blake et Erica, quelques semaines après la fin du premier tome. Ils sont en couple et la société d’Erica se développe. Mais elle va devoir faire face à des problèmes de personnels dans sa start-up, ainsi que dans sa vie personnelle. L’histoire est intéressante, mais je trouve que les rebondissements sont un peu attendus, si on est un bon lecteur. Les péripéties ne sont pas vraiment originales et j’ai rapidement deviné comment cela allait se finir. Dans ma chronique du premier tome, je disais que le synopsis me faisait penser à 50 nuances de Grey… La comparaison s’arrête au début du premier tome. Hacker prend un autre tournant comparé à la trilogie de E. L. James. Il me manque toujours des références au hacking, c’est très peu intégré dans le récit alors que la fin du tome 1 laisse penser que l’auteur allait partir dans cette direction. Au lieu de ça, on se retrouve plonger, avec Erica, dans la vie politique d’un des personnages. La relation entre Blake et Erica va connaitre des hauts et des bas dans ce tome, mais rien de dramatique et d’inattendu. Finalement, ce tome ne m’aura pas surprise dans ses rebondissements, ni au travers de ses personnages.

En parlant des personnages, il n’y a pas d’évolution massive pour Erica, elle continue son parcours entre son entreprise, sa relation avec Blake et la découverte de son père biologique. On découvre une nouvelle facette de Blake dans ses pratiques sexuelles. Il fait comprendre à Erica qu’il aime être dominant et qu’il aimerait qu’Erica soit soumise. Sinon Blake reste le même, super-protectif avec Erica. De nouveaux personnages font leur apparition dans ce roman. Il y a Risa qui va devenir la nouvelle chargée de communication pour Clozpin, la start-up d’Erica. Dès le début, elle a l’air parfaite pour le job, et veut se donner à 100%. Mais j’ai tout de suite senti qu’il y avait quelque chose de louche avec elle. Et il s’est avéré que j’avais raison. Deux informaticiens vont rejoindre Sid pour gérer le site. Si Chris et Sid ne sont pas très présent, il n’en va pas de même pour James. Erica ne va pas le laisser indifférent. Et il va profiter des problèmes de couple d’Erica pour s’immiscer dans sa vie. Le triangle amoureux s’amorce mais il en reste à ses prémices dans ce tome. EN espérant qu’il n’ira pas plus loin dans la suite. On découvre aussi le père biologique d’Erica, un politicien qui est en pleine campagne pour le poste de sénateur de l’état. On se rend vite compte que c’est un manipulateur sociopathe (il n’est même pas vraiment crédible dans le rôle, mais avec ses actions on a pas vraiment de doute, c’est un peu gros d’ailleurs…).

Pour conclure, c’est une suite à l’image du premier tome. Elle ne casse pas trois pattes à un canard mais elle se lit bien et rapidement. Je reproche quand même le manque d’imagination dans les rebondissements. Je lirais la suite, un jour.  

✴✴✴✴

Hacker : (Saga terminée)
- Tome 2 : Fatales attractions
- Tome 3 : Vertiges charnels
- Tome 4 : Liens défendus
- Tome 5 : Ultime tentation

Les Revenants, tome 1

12 juillet 2017

Auteur : Seth Pathick
Genre : Science-fiction – Thriller
Edition : Edition Michel Lafon
Pages : 412 pages
Parution : 27 aout 2015

Résumé :
Dans une petite ville française de montagne dominée par un immense barrage, les habitants abasourdis voient des membres disparus de leur famille revenir à la vie : le même jour, des personnes de tous âges, parfois décédées depuis des années, reprennent le cours de leur existence sans aucun souvenir de leur mort. Camille, 13 ans, tuée dans un accident de bus scolaire, Simon, qui s'était suicidé avant son mariage, Victor, un petit garçon mystérieux que personne ne semble reconnaître ...

Alors que chacun tente d'accepter l'impossible, des phénomènes étranges se produisent dans la ville et des meurtres sanglants, semblables à une série d'assassinats perpétrés dans la région sept ans plus tôt, terrifient la population.

Comment les habitants vont-ils faire face à cet incroyable phénomène qui suscite à la fois la joie, l'effroi et la jalousie ? Pourquoi ces revenants apparaissent-ils du jour au lendemain sans raison ? Et pourquoi eux en particulier ?

Mon avis :
J’ai acheté ce livre lors d’une vente privée Michel Lafon en décembre. C’est un roman inspiré d’une série Canal+ sorti en 2012. Le thème du roman m’a tout de suite interpellé (les morts qui retourne à la vie, c’est cool). J’ai apprécié ce roman, mais malheureusement la fin du roman m’a laissé sur ma faim. Mais il m’a donné envie de regarder la série.

On se retrouve dans les Alpes françaises, dans une ville près d’un barrage hydraulique. On rencontre les habitants qui vivent tranquillement leur vie, malgré les drames qui ont jalonné l’histoire de la région. Petit à petit, des personnes décédées reviennent à la vie, et reprennent leur vie juste avant leur décès. Les habitants vont osciller entre la joie, l’espoir, la peur et l’effroi. En parallèle, le barrage et la centrale électrique font face à des problèmes inédits. Serait-ce lié ? Le synopsis vend du rêve selon moi. On a un phénomène impossible, mystérieux mais qui redonne de l’espoir. En plus, des agressions horribles reprennent après 8 ans d’arrêt. Et puis, s’en suivent des événements bizarres et possiblement dangereux. J’aime beaucoup quand il y a des questions avec lesquelles on n’a pas de réponses rapidement. Mais j’attends des réponses quand même, à un moment donné. Or, là, le roman se finit et les questions restent en suspens. N’ayant pas réussi à savoir si l’auteur allait écrire une suite, la fin ne me plait pas. Je pense que je vais regarder la série, en espérant avoir des réponses. J’ai eu l’impression, du fait que ce soit tiré d’une série, que par moment l’histoire était lente et par moment, elle était rapide. Le rythme était inégal selon moi.

Les personnages sont nombreux, certains sont intéressants (notamment les morts qui sont revenu à la vie), d’autres sont fades et insipides (globalement les vivants). On rencontre les Seguret, une famille qui a perdu une fille lors d’un accident de bus. Les parents se sont séparés suite à ce drame. Claire, la mère, fréquente un illuminé religieux (ho, le jugement de valeur) qui a créé un foyer pour que tout le monde puisse s’y réfugier. Léna, la fille de Claire, fait la fête et désobéit à ses parents depuis la mort de sa sœur jumelle. Quand Camille Seguret va revenir à la vie, la famille va tenter de se resouder. Pierre (l’illuminé religieux) a créé un groupe de parole pour les proches qui ont perdus des êtres chers. Il a aussi créé un foyer ouvert à tous. Il semble assez au courant de ce qui se passe dans la ville. Simon s’est donné la mort le jour de son mariage, il laisse sa fiancée enceinte. Elle va se reconstruire avec le commandant de gendarmerie de la ville. Quand Simon va revenir, il va tout chambouler dans la vie d’Adèle. 


Pour conclure, c’est un roman de science-fiction avec une pointe (toute petite, minuscule pointe) de thriller. Le mélange est intéressant, et le roman est bien mené. Comme il n’y aura surement pas de tome 2 rapidement, je regarderai la série pour avoir des réponses. 

✴✴✴

Acquisitions livresques #5

11 juillet 2017

Voici les livres que j'ai acheté durant le mois de juin. J'ai un peu craqué ce mois-ci. Beaucoup de diversités (notamment grâce à 5 livres gratuits à Cultura). 

Romans papier :

C'est lundi que lisez-vous ? #27

10 juillet 2017

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane. Le principe est de vous montrez ce que j'ai lu durant la semaine précédente, ce que je suis en train de lire actuellement et ce que je prévoit de lire.

 1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
   - J'ai fini Keleana, tome 1 : La Prisonnière de Sarah J. Maas. J'ai beaucoup aimé ce premier tome, il me tarde de lire la suite.

 - J'ai fini Aeternia, tome 2 : L'Envers du monde de Gabriel Katz. Juste 3 mots : J'en veux encore.

2. Ce que je lis en ce moment ? 
 - Je relis Harry Potter and the Deathly Hallows de J. K. Rowling, dans le cadre du challenge : je lis en VO. J'en suis au dernier tome... La fin d'un cycle. C'est reparti tout doucement.

 - Je lis Endgame, tome 2 : La clé du ciel de James Frey et Nils Johnson-Shelton. J'ai lu le premier tome, il y a quelques mois de ça, et j'ai eu un peu de mal à me resituer dans l'histoire.

3. Que vais-je lire ensuite ?
Cette semaine je prévois de lire La Boiteuse de Françoise Grard, Nos Faces Cachées de Amy Harmon.

Bonne semaine de lecture à vous !

Invisibilité

7 juillet 2017

Auteur : Andrea Cremer & David Levithan
Genre : Fantastique
Edition : Edition Michel Lafon
Pages : 430 pages
Parution : 11 juin 2015

Résumé :
Stephen est invisible depuis toujours.
Une malédiction impossible.
Jusqu'au jour où Elizabeth le voit.
Elle seule peut briser le sort.
Au risque de les séparer à jamais.



Mon avis :
J’ai acheté ce livre lors d’une vente privée Michel Lafon en décembre. La couverture, le synopsis et le titre m’ont tout de suite tapé dans l’œil. Mais je n’ai pas tellement accroché à cette lecture.

On rencontre un garçon invisible, Stephen, depuis qu’il est né. Puis un jour, il rencontre une jeune fille, qui vient d’emménager sur le même palier avec sa mère et son frère, qui peut le voir. Je trouve que le synopsis promet pas mal de choses intéressantes, mais je trouve que les auteurs tombent dans la facilité. En effet, je trouve que, paradoxalement, il n’y a pas beaucoup de péripéties. Les personnages acceptent très rapidement la situation de Stephen. Ils rencontrent très rapidement les personnes qui peuvent les aider. La fin se déroule à toute vitesse, on n’a pas le temps de se rendre compte que la scène finale arrive, qu’elle est déjà finie. Il y a peu de descriptions dans le texte. On doit accepter les faits que les auteurs nous donnent sans plus.

Au niveau des personnages, Stephen m’a beaucoup plu. Du fait de sa condition, il est timide et taciturne. Mais il va s’ouvrir au contact d’Elisabeth. Il est beaucoup plus mature que son âge. Elisabeth m’a beaucoup déçu. Dès le début, elle se lamente sur son sort. Elle a, certes, vécu des choses difficiles (encore que, elle n’était pas la victime), mais j’ai eu l’impression qu’elle avait du mal à passer à autre chose. Laurie, le frère de Elisabeth, est un personnage que j’ai apprécié. Il a vécu quelque chose de difficile au lycée. Et c’est pour cette raison que sa famille déménage à New-York.

Les chapitres alternent les points de vue entre Stephen et Elisabeth. J’ai largement préféré les chapitres de Stephen où l’on apprend plus sur ce qu’il se passe.

Pour conclure cette chronique minuscule, c’était une lecture en demi-teinte. Peut-être un poil trop jeunesse pour moi.

✴✴✴